Wild Finland

Finlande

Grands prédateurs

La Finlande, visitée lors d'un reportage photo et vidéo sur les espèces menacées en Europe du nord, est une terre peuplée d'une faune extraordinaire. La seule possibilité de pouvoir observer ces 4 prédateurs emblématiques que sont l'ours brun (Ursus arctos), le loup gris d'Europe (Canis lupus), le glouton (Gulo gulo) et bien sûr le lynx (Lynx lynx) nous retranche dans nos rêves naturalistes les plus intimes. Bien sûr de nombreuses autres espèces sont présentes, notamment les oiseaux prédateurs comme l'aigle royal (Aquila chrysaetos), le pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla), le balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus), la chouette lapone (Strix nebulosa), chouette de tengmalm (Aegolius funereus)... De belles rencontres avec le grand tétras (Tetrao urogallus) et le tétras lyre (Tetrao tetrix), le plongeon arctique (Gavia arctica) et catmarin (Gavia stellata) viendront ponctuer ces voyages scandinaves...

 
 

Ces 4 prédateurs ont une répartition géographique relativement différente en Finlande. L'ours avec une population d'environ 1600 individus, occupe un territoire concentré sur deux zones, au sud-est et une fine bande à l'est près de la frontière russe, c'est ici que mes observations seront les plus riches. Le glouton, plus rare avec environ 150 individus est présent sur un plus vaste territoire, il est possible de l'observer sur toute la partie est, du nord au sud et centre de la Finlande. Animal charismatique, il est capable de tenir tête à un ours, voir d'engager un combat qui risque de le mener tout droit à la mort. On estime la population du loup à environ 150, il est présent à l'est du centre au sud. Les meutes sont très mobiles sur ce vaste territoire, ses observations restent très aléatoires. C'est le lynx qui possède la plus grande population avec 2500 spécimens estimés, c'est pourtant le plus difficile à observer il est présent sur toute la partie sud de la Finlande. Ces mammifères restent toutefois très difficile à observer, c'est à partir d'affûts qu'il est possible de les contempler. Mais la nature est imprévisible et c'est très bien comme ça, seul les ours et gloutons feront parti de mes clichés. Le loup et le lynx resteront des fantasmes, ils demeurent des rêves à accomplir lors de prochains voyages...